Le bitcoin comme couverture contre l’inflation : L’action récente des prix ne le confirme pas

La poussée de l'inflation américaine

La pandémie de Covid-19 a incité les banques centrales et les gouvernements du monde entier à prendre des mesures de relance monétaire et budgétaire sans précédent afin d'atténuer les retombées économiques. La Réserve fédérale américaine a abaissé ses taux à 0-0,25 % et lancé un programme massif d'achat d'actifs pour soutenir l'économie, ce qui a fait grimper son bilan à près de 9 000 milliards

La pandémie a également dévasté le commerce mondial, les chaînes d'approvisionnement et les forces de l'offre et de la demande, problèmes qui n'ont été qu'exacerbés par la guerre en Ukraine et la hausse subséquente des prix des matières premières.

Ces forces ont provoqué une flambée de l'inflation dans le monde entier, tandis que le président américain Biden a fait allusion à cette causalité au début du mois, en attribuant le problème à la "pandémie d'un siècle " et à la "guerre de M. Poutine en Ukraine ". [1]

L'indice global des prix à la consommation (IPC) des États-Unis a augmenté, atteignant en mars le plus haut niveau depuis décembre 1981, avec une hausse de 8,5 % en glissement annuel. Les données les plus récentes publiées ce mois-ci révèlent que l'IPC global s'est replié à 8,3 % en glissement annuel en avril, mais le chiffre reste élevé et était également supérieur aux attentes.

L'indicateur d'inflation préféré de la Fed, l'indice des dépenses personnelles de consommation (PCE), qui exclut les prix de l'alimentation et de l'énergie, a diminué à 5,2 % en mars (en glissement annuel), après avoir atteint les niveaux les plus élevés depuis 1983 le mois précédent (5,4 %).

Réaction de la Réserve fédérale à l'inflation

Les responsables des banques centrales se sont longtemps concentrés sur l'autre partie de leur mandat, en essayant d'aider le marché du travail à se remettre du choc de la pandémie et en qualifiant la hausse de l'inflation de transitoire.

Ils ont finalement été contraints de changer d'orientation et de faire de la lutte contre l'inflation leur priorité absolue, M. Powell retirant le terme transitoire fin novembre [2] et la Fed s'engageant sur la voie d'un resserrement agressif, qui a commencé par le dénouement de son programme d'achats d'actifs.

Ce programme s'est achevé il y a quelques mois et la Fed a franchi l'étape suivante en annonçant ce mois-ci un plan de réduction du bilan, qui doit débuter en juin. Elle a également procédé à sa première hausse de taux depuis 2018 en mars et a doublé la mise en mai avec la plus forte hausse en 22 ans, ce qui laisse présager d'autres mouvements à venir.

Cette trajectoire de resserrement en début de période a toutefois rendu les marchés nerveux, car elle a fait naître des craintes de stagflation sur fond de guerre en Ukraine. L'économie américaine s'est contractée de 1,4 % au premier trimestre, comme l'ont révélé les données préliminaires du mois dernier, alors que M. Powell avait parlé d'un *"atterrissage en douceur" lors de sa conférence de presse de mai [3] et n'a pas garanti un atterrissage en douceur, lors de son intervention sur Marketplace la semaine dernière. [4]

Le bitcoin comme couverture contre l'inflation

La crypto-monnaie populaire est souvent considérée comme une bonne couverture contre l'inflation, car le marché des crypto-monnaies est décentralisé et constitue une alternative aux monnaies traditionnelles et à l'argent fiduciaire. Cela a du sens en théorie, car l'argent perd sa valeur et a moins de pouvoir d'achat lorsque l'inflation augmente.

Un regard sur la performance du bitcoin au cours de cette récente période de prix élevés, ne soutient pas cette théorie, comme le montre la comparaison entre le BTC/USD et l'indice général des prix à la consommation (IPC) américain.


Source du graphique : www.tradingview.com

Le BTC/USD a atteint des sommets historiques en novembre (69 023), mais sa performance a été plutôt décevante, ayant perdu environ 55 % par rapport à ce sommet, au moment de la rédaction de cet article. Au cours de la déroute générale des crypto-monnaies de la semaine dernière, il a atteint son plus bas niveau depuis décembre 2020 (30 379).

L'indice global des prix à la consommation aux États-Unis (ligne bleue) a poursuivi sa remontée jusqu'à 8,5 % en mars, avant de se replier à 8,3 % en avril.

En outre, le BTC/USD (ligne bleue) semble avoir une forte corrélation avec le secteur technologique américain et le NAS100, qui est particulièrement vulnérable aux environnements de taux d'intérêt et d'inflation élevés. Le NAS100 (ligne noire) avait atteint des sommets en novembre (16 711), le même mois que le bitcoin, mais il se négocie fermement en territoire baissier, perdant plus de 25 % depuis ce sommet au moment de la rédaction.


Source du graphique : www.tradingview.com

Autres facteurs

Lorsque l'on examine l'action récente du prix du bitcoin, il y a d'autres considérations à prendre en compte, comme le fait qu'il est mesuré par rapport au dollar américain, qui a été stimulé par le resserrement agressif de la politique monétaire de la Fed.

En outre, une aversion au risque plus large a été observée, les marchés surveillant la guerre en Ukraine, la situation de la Chine Covid-19 et les perspectives de stagflation. La principale crypto-monnaie est considérée par certains comme un paradis sûr et bien que nous ayons vu quelques cas dans le passé où elle semblait agir comme tel, c'est un statut qu'elle n'a définitivement pas respecté.

Un autre facteur qui a pesé, est la perspective d'une réglementation plus stricte, car de plus en plus de personnes investissent dans le marché cryptographique. Le président américain, M. Biden, a signé en mars un décret visant à garantir une innovation responsable dans le domaine des actifs numériques, y compris les crypto-monnaies, afin de faire face aux risques et d'exploiter les avantages potentiels des actifs numériques et de leur technologie sous-jacente. [5]

La secrétaire au Trésor américaine, Mme Yellen, a fait preuve de prudence lors de son témoignage au Sénat la semaine dernière, notant que "les actifs numériques peuvent présenter des risques pour le système financier, et qu'une attention réglementaire accrue et coordonnée est nécessaire ", et que "les crypto-monnaies présentent de nombreux risques ". [6]

Par ailleurs, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a annoncé l'ajout de 20 postes à l'unité chargée de protéger les investisseurs sur les marchés des crypto-monnaies et contre les menaces cybernétiques, ce qui doublera presque le personnel de l'unité nouvellement renommée Crypto Assets and Cyber Unit. [7]

Nikos Tzabouras

Senior Market Specialist

Nikos Tzabouras is a graduate of the Department of International & European Economic Studies at the Athens University of Economics and Business. He has a long time presence at FXCM, as he joined the company in 2011. He has served from multiple positions, but specializes in financial market analysis and commentary.

With his educational background in international relations, he emphasizes not only on Technical Analysis but also in Fundamental Analysis and Geopolitics – which have been having increasing impact on financial markets. He has longtime experience in market analysis and as a host of educational trading courses via online and in-person sessions and conferences.

References

1

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.whitehouse.gov/briefing-room/speeches-remarks/2022/05/10/remarks-by-president-biden-on-the-economy-5/

2

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.banking.senate.gov/hearings/cares-act-oversight-of-treasury-and-the-federal-reserve-building-a-resilient-economy

3

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.federalreserve.gov/monetarypolicy/fomcpresconf20220504.htm

4

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.marketplace.org/2022/05/12/fed-chair-jerome-powell-controlling-inflation-will-include-some-pain/

5

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2022/03/09/fact-sheet-president-biden-to-sign-executive-order-on-ensuring-responsible-innovation-in-digital-assets/

6

Retrieved 17 Mai 2022 https://www.sec.gov/news/press-release/2022-78

7

Retrieved 01 Juil 2022 https://www.banking.senate.gov/hearings/05/03/2022/the-financial-stability-oversight-council-annual-report-to-congress

Divulgation

Ces documents constituent une communication marketing et ne prennent pas en considération votre situation personnelle, votre expérience d'investissement ou votre situation financière actuelle. Le contenu est fourni en tant que commentaire général du marché et ne doit pas être interprété comme contenant un quelconque type de conseil en investissement, recommandation d'investissement et / ou sollicitation pour toute transaction d'investissement. Cette communication de marché n'implique ni ne vous impose une obligation d'effectuer une transaction d'investissement et / ou d'acheter des produits ou services d'investissement. Ces documents n'ont pas été préparés conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne sont soumis à aucune interdiction de traiter avant la diffusion de la recherche en investissement.

FXCM, et ses affiliés, ne seront en aucun cas responsables envers vous des inexactitudes, erreurs ou omissions, quelle qu'en soit la cause, dans le contenu de ces documents, ou pour tout dommage (direct ou indirect) pouvant résulter de l'utilisation de ce matériel, services et son contenu. Par conséquent, toute personne agissant sur eux le fait entièrement à ses propres risques. Veuillez vous assurer de lire et de comprendre notre clause de non-responsabilité et de responsabilité complète concernant les informations ci-dessus, qui peuvent être consultées ici.

Performances passées: les performances passées ne sont pas un indicateur de résultats ou performances futures.

${getInstrumentData.name} / ${getInstrumentData.ticker} /

Bourse: ${getInstrumentData.exchange}

${getInstrumentData.bid} ${getInstrumentData.divCcy} ${getInstrumentData.priceChange} (${getInstrumentData.percentChange}%) ${getInstrumentData.priceChange} (${getInstrumentData.percentChange}%)

${getInstrumentData.oneYearLow} 52/wk Range ${getInstrumentData.oneYearHigh}